Pourquoi faire un stage à l'étranger ?

La vie est un jeu

On peut considérer la vie comme un jeu, composé de plus petits mini-jeux. Réussir sa carrière est l’un de ces mini-jeux.
Comme dans beaucoup de jeux vidéo, le but d’une carrière est de réaliser des missions pour gagner des récompenses. Au début, on a 23 ans et on entre sur le monde du travail, au niveau 1. On cherche les meilleures missions possibles (un poste de rêves, travailler pour une entreprise prestigieuse, etc) pour atteindre le niveau 2 le plus vite possible. Le peu d’expérience qu’on a à ce moment fait que la récompense (salaire) reste petite.
La compétition quand on sort des études est dure. On peine à trouver un emploi – cet emploi tellement important pour qu’on puisse faire ses preuves. La compétition avec les autres étudiant(e)s semble sans pitié. Pourquoi est-ce que c’est si compliqué ?
Puis on réalise que tout le monde n’est pas au niveau 1 en sortie d’études. Certains étudiants ont l’air de n’avoir aucune difficulté à trouver du travail. En réalité, ils n’ont pas commencé le « career game » en fin d’études, mais bien avant. Certains avaient 18, 15, 11 ans. Qu’ont-ils fait de different pour se démarquer? Prenons l’exemple de Marie, étudiante dans ta classe.

 

Comment gérer le "career game"

- Marie a commencé à apprendre le Mandarin à l’âge de douze ans. Tous les jours, elle prenait 30 minutes pour revoir son vocabulaire. Maintenant elle a seize ans et elle parle couramment la langue. Cette valeur ajoutée la fait passer au niveau 2.
- Marie sait maintenant qu’elle veut se spécialiser dans l’industrie du tourisme en Asie. Elle fait donc des études en conséquence. Pour développer son réseau, Marie se lance dans la création d’une petite association universitaire qui rassemble les amoureux de l’Asie et les étudiants étrangers. Cela lui permet de rencontrer des nouvelles personnes chaque semaine, et d’ajouter une ligne sur son CV. Maintenant, Marie a 18 ans et est niveau 3.
- Marie rencontre Kazu, un étudiant Japonais, à l’association. Ils deviennent amis. La famille de Kazu tient une petite agence de voyage basée au Japon. Puisque Marie cherche un stage, elle décide de le faire dans cette entreprise, et part pour 6 mois en stage à Kyoto. Elle a 19 ans et est niveau 4.
- Même si elle ne le parle pas aussi bien que le Mandarin, Marie peut maintenant communiquer en Japonais à un niveau JLPT N3. Elle est niveau 5.
- De retour en France, Marie crée une petite entreprise en parallèle de ses études pour aider les gens à trouver les meilleurs voyages organisés en Asie. Elle rassemble des opportunités sur un site internet, et gagne de l’argent en promouvant quelques programmes. Elle a 21 ans, niveau 6.
- Maintenant Marie cherche un nouveau stage, cette fois en Chine. Elle a du mal à le trouver à cause du visa. Après deux mois de recherche, elle finit par trouver une opportunité d’emploi dans un hotel à Chengdu. Puisque le stage est non rémunéré, elle doit emprunter de l’argent. Elle continue à gérer son entreprise en parallèle de son stage. Elle est niveau 7 à 22 ans.

 

Comparaison 

Dernière année d’études! Marie est juste revenue de Chengdu et vous allez tous les deux bientôt entrer dans le monde du travail. Tu es anxieux et tu doutes de tes capacités. Est-ce que tu vas t’en sortir après l’université, encore au niveau 1?

De son côté, Marie va bientôt finir les cours, comme toi. Elle a 23 ans, parle deux langues asiatiques, a un réseau international grandissant d’amis et de contacts professionnels, ainsi que deux expériences de stages à l’étranger. Elle est largement spécialisée dans l’industrie du tourisme. L’avenir lui sourit.

Les stages – particulièrement à l’étranger – sont des missions qui peuvent aider les étudiant(e)s à gagner des points avant même d’entrer dans la vie active. Un stage = un niveau gagné. De telles expériences permettent de prendre confiance en ses capacités, de développer un réseau, de rassurer ses futurs employeurs et parfois d’être rémunéré. Comme apprendre une langue ou créer une entreprise, faire un stage nous aide à progresser dans le « career game ».

Dans le monde des jeux vidéo, les joueurs adorent progresser, gagner des points et des trophées, se spécialiser, se développer, conquérir. Mais dans la vraie vie, mettre tout en oeuvre pour réaliser ses projets est moins passionnant.
Ça ne devrait pas être le cas. C’est maintenant ou jamais. N’hésite pas à nous contacter pour ta recherche de stage à l’étranger !