Coûts & Financements du stage à l'étranger

Coûts d’un stage à l’étranger

Avec tous les coûts que représente un stage à l’étranger, la facture peut vite grimper si vous ne prévoyez pas votre expérience à l’avance. Lorsque votre stage est organisé assez tôt, il est possible que cela ne vous coûte pas grand-chose.

Avant toute chose, il faut passer du temps à faire un budget prévisionnel même si peu précis, en appliquant le principe de prudence (toujours arrondir au supérieur). Il vous servira à vous faire une idée de votre avancement pour atteindre votre objectif budgétaire. De plus, vous pourrez le reprendre lors de vos candidatures pour des bourses.
Pour cela il est très important de prendre en compte le niveau de vie du pays dans lequel on fait un stage à travers des recherches sur internet. Les villes d’Asie du sud-est ont des coûts de vie qui sont assez faible et présentent de nombreuses opportunités de stages internationaux.

Les exemples de coûts auxquels vous allez faire face durant votre stage sont :

• Les déplacements (billets d’avion)
• Frais administratifs (visa, assurance)
• Logement / Nourriture et Frais Quotidien
• Frais fixes (Internet, Ustensiles pour le logement, etc)
• Frais d’agence
• Imprévus (toujours se laisser une marge de sécurité)

Un stage à l’étranger est généralement l’occasion de visiter la région et de vivre de nouvelles expériences, un budget vacance est donc à prévoir. Pas de panique, en s’y prenant à l’avance, de nombreux moyens de financements existent !

Financement du Stage

Un stage à l’étranger peut être enrichissant sur pratiquement tous les plans, si ce n’est financier. En effet, ces stages sont rarement des sources de revenus solides, l’enjeux est surtout de couvrir au maximum ses dépenses et non d’augmenter ses économies.

Selon le pays et la région dans lequel on vit, différents moyens de financement existent pour préparer son expérience.

• Jobs/boulots avant le stage : économiser à l’avance est le meilleur moyen pour préparer son expérience
• Bourses publiques ou privées : vous pouvez bénéficier de différentes aides selon chaque critère, et certaines sont même cumulables !
• Stage rémunéré : même si la rémunération sera basée sur les standards locaux, cela pourra vous permettre de faire face aux coûts basiques
• Boulots pendant le stage : Sur une longue période, il est possible d’obtenir un complément de revenu en donnant des cours ou en faisant du babysitting par exemple
• Crédit à la consommation : une solution de plus, permettant de saisir une opportunité de dernière minute

Ainsi un stage à l’étranger doit être perçue comme un investissement et non comme un gaspillage d’argent alors que l’on peut effectuer un stage dans son pays. En effet, à court et moyen terme, il sera rentabilisé sur les prochaines candidatures à des formations/écoles ou bien d’autres stages ou emplois.
Sur le long terme, une telle expérience peut vous faire gagner en assurance et vous permettre de réaliser vos projets, sans parler des compétences linguistiques inestimables.